• Le Pays-de-Guîtres

    Le Pays-de-Guîtres est composé des 13 communes suivantes: Bayas, Bonzac, Guîtres, Lagorce, Lapouyade, Maransin, Sablons, St-Ciers-d'Abzac, St-Denis-de-Pile, St-Martin-de-Laye, St-Martin-du-Bois, Savignac-de-l'Isle et Tizac-de-Lapouyade. 

    Principalement rural, son territoire s'étend sur 192 km² avec une population recensée de 16 550 habitants.

    Vous pourrez découvrir prochainement chaque commune de notre beau Pays-de-Guîtres.

    Bonne lecture !

  •  

    Guîtres

    Guîtres et ses atouts (Photo M. Mirambeau)

     

     

                  La commune de Guîtres est située au Nord de la Gironde et traversée par l'axe départemental RD 910 (Bordeaux-Angoulême). A 50 kilomètres de la capitale régionale (Bordeaux), Guîtres est arrosée par la rivière "L'Isle" et son affluent "Le Lary". 

                  Guîtres se distingue par sa situation géographique et son caractère touristique avec la présence de monuments historiques comme notamment son abbatiale des 11ème et 13ème siècles où sont donnés des concerts d'orgue très réputés et son puits Henri IV implanté au cœur du village.

               De plus, ses nombreuses fontaines auraient des vertus thérapeutiques selon la mémoire transmises de génération en génération par les anciens guîtrauds.

                  De même, son train touristique cheminant la campagne entre Guîtres et Marcenais attire de très nombreux touristes accueillis dans le musée ferroviaire.

                   Les amateurs de randonnées pédestres peuvent également apprécier les nombreux circuits à travers un Pays de Guîtres riche de découvertes.

                    D'autres activités festives très appréciées donnent à Guîtres un attrait supplémentaire comme avec la fête locale du 15 août avec son magnifique feu d'artifice nautique ainsi que la foire aux oignons de septembre qui trouve son origine au 19ème siècle.

                     Enfin, Guîtres est une étape incontournable sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

     


    votre commentaire
  •               

    Lagorce

    Mairie de Lagorce

     

      

                  Lagorce est une commune rurale de taille moyenne située à 4 km de Coutras et 6 km de Guîtres. Les 1961 habitants vivent sur les 2847 hectares de territoire communal. La limite Nord est mitoyenne avec la commune de La Clotte (Charente Maritime). Orientée suivant un axe Sud Ouest-Nord Est, le territoire s'organise suivant deux vallées parallèles: la Dronne et le Lary, affluent de l'Isle.

      

                   Le Lary divise la commune en deux zones distinctes:

                                - A l'Est du Lary, prédomine le massif boisé,

                                - A l'Ouest, se situe la majeure partie des terres agricoles.

      

                   Le massif boisé est l'une des composantes principales de la commune puisqu'il recouvre plus de 50% du territoire de Lagorce. Quant aux terres agricoles, elles en occupent 44%.

      

                   Lagorce est composée de nombreux petits villages avec trois bourgs (Laguirande, Montigaud et Le Bourg). l'agglomération de Laguirande comportait autrefois de multiples commerces; actuellement seuls deux subsistent (une boulangerie et un bar-restaurant). L'agglomération de Montigaud est toujours le pôle administratif de la commune avec sa mairie et son groupe scolaire. L'agglomération de Lagorce est le pôle religieux où se trouve l'église Saint Pierre datant du XIIIème siècle.


    votre commentaire
  •  

    Lapouyade

    Parvis de la mairie

     

                La commune de Lapouyade s'étend sur 25,8 km² et compte 478 habitants. Lapouyade, avec son cadre de verdure notamment boisé de pins maritimes et de feuillus, est un village du canton de Guîtres où il fait bon se détendre.

                En se baladant en forêt ou bien en profitant de la nouvelle place agrémentée de ses fontaines et de son cadran solaire, le promeneur appréciera le charme de la commune.

                Non loin de la mairie, l'espace G. Denoël, véritable espace dédié à la détente (lecture, multimédia, jeux) offre le plaisir d'une culture traditionnelle et moderne.

                Pour accéder au site de Lapouyade: cliquer ici


    votre commentaire
  •  Tizac-de-Lapouyade

    Ecoles (ancienne mairie)

     

              Avec ses 407 habitants et petite commune de 940 hectares située à l'Ouest de Guîtres, Tizac-de-Lapouyade est constituée de champs, de vignes, de bois et de nombreux petits hameaux.

              La Commune est bordée par 3 ruisseaux: "La Saye", "Le Graviange" et "Le Godicheau". Elle est encadrée par les communes de Laruscade, Marcenais, Perissac, Saint-Ciers-d'Abzac, Lapouyade et Maransin.

              La voie ferrée "Guîtres-Marcenais" coupe la commune en deux et voit le passage du train touristique, le TTGM.

              Un tertre référence sous le nom de "La Motte de Lambreville" reste une curiosité et est surnommé par les habitants: "La colline au veau d'or". On note la construction du château de Taillefer, de la Commanderie de Lataste et de l'église St Pierre qui renferme la tombe de Monsieur Lataste.

              Tizac-de-Lapouyade était dépendante du Duché de Fronsac et était appelée Tizac-de-Galgon jusqu'au début du siècle dernier (vers 1930).

      


    votre commentaire
  • Saint-Ciers-d'Abzac

    Eglise de Saint-Ciers-d'Abzac

     

              La commune de Saint-Ciers-d'Abzac est une commune à caractère rural viticole (vins rouges d'appellation Bordeaux et Bordeaux supérieur). Son territoire communal de 1 409 habitants s'étend sur 1 170 hectares.

              La découverte du terroir local peut se faire par le biais de ses chambres d'hôtes qui vous réservent un accueil chaleureux.

              Son église romane du XIIème siècle et sa crypte du Xème siècle sont inscrites à l'inventaire des monuments historiques. Seules quatre cryptes existent en Gironde dont celle-ci toujours visitable.

              A l'extérieur de l'église, se trouve une grosse pierre appelée "La Feyra" qui pèse entre 250 et 300 kg. Selon certaines légendes, cette pierre fut jetée par St Martin à la tête de St Ciers qui voulut la chasser de son voisinage. Selon d'autres, St Martin la jeta en l'air en déclarant: "Où cette pierre tombera une église on bâtira."

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique